"L'actu des peintres, expo" permet d'accéder aux pages consacrées aux expositions individuelles. Expositions en cours en cliquant sur "l'actu des peintres" Béatrice Roche Gardies, Catherine Roch de Hillerin, Jame's Prunier.

Tiger meet Landivisiau

Béatrice Roche Gardies, peintre de l'air, sous le soleil de Bretagne sur la Base Aéronavale de Landivisiau où se tient le Tiger Meet 2017.


















Dessin et croquis de Yannick Batogé.

Les mécaniciens avion de manquent pas d'imagination ni de savoir faire. Une mini moto peut devenir dans leurs mains expertes un Rafale pour ce qu'on pourrait appeler ici le "Tigrou Meet" 






Louise Pascalis

Louise Pascalis est nommée peintre de l'air en 1934.

 Peu d'information sont disponibles sur cette artiste. 

The pilot Maryse Bastie accompagnied  by the aeropainter artist Louise Pascalis
(the aeropainting consists on painting landscapes and views of aircraft objects)
aboard a plane in Orly, France, circa 1930.


Ce tableau se trouve sur la base aérienne de Salon de Provence.

Meeting à Avord


Oeuvre de Pierre André Cousin réalisée à l'occasion du meeting d'Avord. Des reproductions seront disponibles auprès du 36ème Escadron de Détection et de Contrôle Aéroportés.

Programme FOSA

Pierre André Cousin pour la deuxième année consécutive a réalisé une oeuvre pour illustrer le programme des meetings de l'air. Chaque année la FOSA édite une plaquette qui présente sa mission ainsi que celle des organismes et leurs métiers, vers qui est destinée l'entraide sociale de la fondation : Armée de l'Air, la Direction Générale de l'Aviation Civile et Météo-France.



Ci-dessous l'oeuvre originale - Posters disponibles auprès de la FOSA.


Escadron de Drones 1/33 Belfort

Le Chef d'Etat Major de l'Armée de l'Air, le général André Lanata, a demandé la création d'une salle de traditions de l'armée de l'air dans les nouveaux locaux de Balard. Pour répondre à cette demande l'Escadron de drones 1/33 Belfort basé à Cognac a fait appel à Jean Claude Marchal peintre de l'air. 

Jean Claude Marchal - Huile sur toile

Geneviève Gallibert


Aérodrome de campagne















Bien que nommée Peintre Officiel de l'Air en 1935 le nom de Geneviève Gallibert apparaît dans l'Aérophile du 15 décembre 1930. Dans son article "L'Art et l'Aviation" consacré au salon de l'aéronautique et de l'art, Louise Faure Favier regrette que les peintres n'utilisent pas plus ce que l'avion apporte de nouveau dans la perception des éléments et notamment grâce à la verticalité. Elle ajoute : "Et comme les peintres élargiraient leur horizons s'ils consentaient à monter en avion !"

La journaliste remarque et met en avant le travail de Geneviève Gallibert. Elle écrit : "La jeune artiste avoue toutefois qu'elle n'a acquis qu'après plusieurs voyages, ce sens de l'air qui lui a permis de si bien traduire l'atmosphère dans laquelle évolue l'avion. C'est pourquoi les aviateurs s'arrêtent longuement devant son "Aérodrome Morane-Saulnier" Ils s'y retrouvent. Ils croient y êtrent....."